[Résultat N1] Pont-de-Claix à l’extérieur

Le match à Pont-de-Claix était un match attendu. Nous savions que cela allait être un match disputé mais nous espérions le gagner.

Un match qui débute mal

Le match débute par un but de notre numéro 12, Jean-Baptiste Carpentras, une minute et demi après le début du match. Vite contrebalancé par un pénalty, nos Sauveteurs tombent ensuite dans une spirale négative. Menés 2 à 1, puis 3 à 1, ils finissent à 4 à 1, souffrant d’une efficacité sur les zones plus de la part de nos adversaires. Mais, nos givordins se reprennent, menés par Baptiste Sangarama qui trouve le chemin jusqu’aux filets, vite suivi par Thibaut Gillain, notre capitaine, qui s’exprime en zone plus.

Toujours dans la tourmente, nos givordins font presque jeu égal.

Le deuxième quart-temps débute par deux buts de leur numéro 7, depuis l’aile. S’ensuit ensuite une période « sans » pour les Sauveteurs, qui ne trouvent plus les solutions. Un pénalty raté et quelques petites erreurs, qui sont vite rattrapées et relancées par un but de notre numéro 4 et capitaine. Adrien Liotta y met aussi de sa plume, marquant un but important qui commencera à relancer l’équipe. Néanmoins, Sofiane Lalmi, ancien givordin, réussit à transformer un pénalty et permet à Pont-De-Claix de reprendre trois buts d’avance. Adrien marque une seconde fois sur pénalty.

Mais nos joueurs ne baissent pas les bras

L’intensité mise en place par les joueurs pontois et givordins depuis le début du match et la préparation physique givordine commence à avoir des conséquences. Là où la troisième période était leur chat noir l’année dernière, c’est dans cette période que nos Sauveteurs se reprennent. Menés par leur capitaine, ils reprennent du poil de la bête, malgré la troisième exclusion de Jean-Baptiste Carpentras. Menés par leur rage de vaincre et leur détermination, ils enchaînent les bonnes séquences. Les buts d’Arno Rachedi et d’Adrien Liotta nous relancent dans le match et nous rapprochent des pontois. Nous terminons la période sur un score de 10 à 9.

La délivrance

Cette période commence directement par un but d’un revenant de l’équipe 1, Florian Payan. Malgré un pénalty transformé par les pontois, les Sauveteurs ne baissent pas les bras et parviennent à revenir à égalité, une nouvelle fois grâce à Florian Payan. Le but de la victoire est signé Adrien Liotta, qui permet à l’équipe de prendre la tête. Par la suite, l’équipe assure sa défense pour ne pas se faire remonter et assurer sa victoire.

Malgré un match irrespirable, nos Sauveteurs ont fait le travail pour assurer la victoire et le spectacle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.