Joute_ancienne

Tout débute en 1886, lors des crues très fréquentes du Rhône, dans la ville de Givors. Autour d’une table de bistrot, une bande de copains décident de créer la «Société de Sauvetage et de Joute», qui est l’ancêtre du club des Sauveteurs de Givors.

En 1901, alors qu’ont lieu les premiers championnats de France de joute, les Sauveteurs de Givors sont présents.

En 1927, l’immeuble qui borde le bassin de joute est inauguré : c’est désormais le siège social des Sauveteurs de Givors.

En 1931, le club voit apparaître ses premiers champions de France : Marcel Eydan (qui totalisera 17 titres de champion de France en 23 ans) ainsi que Joannes Prudhen. S’en suit une ribambelle de champion de France de Joute et d’organisation de championnats : le premier en 1935, le second en 1945, puis en 1956, en 1965… Depuis leur création, les Sauveteurs de Givors ont organisé une dizaine de championnat et finale de championnat de joute.

En 1908, les équipes de natation et de water-polo sont créées. L’équipe de water-polo fait son chemin jusqu’à finir première du championnat de France en nationale 2, en 1983. Elle monte donc en nationale 1 (qui était à l’époque l’équivalent de la PRO A d’aujourd’hui) Cette équipe connaît donc une période en championnat Élite et a également eu la chance de participer, en 1995, aux championnats d’Europe.

Mais l’histoire du club ne serait pas ce qu’elle est sans son président d’honneur : André Augereau. Avec ses quarante-quatre années de présidence, « Totoche » fut également un grand sportif du club. D’abord jouteur, puis gardien de but de l’équipe 1 de water-polo, pour ensuite entraîner l’équipe 1 et les nageurs. En parallèle, André Augereau est aussi arbitre fédéral de water-polo.